Les premiers pas de VIVO

February 28, 2017

                Bonjour cher lecteur,

 

Sans vouloir vous donner d’ordre, nous pensons que vous apprécierez la lecture de cette histoire si vous avez déjà lu notre article de bienvenue. On y raconte l’origine de notre idée, et nos motivations pour le concept de douchette WC de VIVO.

 

« Bon ben c’est bien, allez, on part là-dessus, on fait quoi maintenant ? ». Voilà à quoi nos premières discussions ressemblaient. Très vite, nous avons parcouru internet pour en savoir plus sur nos concurrents, et les pratiques du marché. Dans la foulée, un rendez-vous avec notre coach : une paire d’heures, un café, et une nouvelle direction : il faut qu’on teste notre idée de douchette WC. On peut dire que le vrai premier pas, ça a été nos tests. Bon ok c’est impeccable mais on fait comment pour tester ? Heureusement notre coach nous avait donné le bon livre à lire : « Running Lean » d’Ash Maurya. Ce n’est pas le moment de vous ennuyer avec les éléments de la méthodologie de ces tests, mais pour faire court on a vraiment accroché avec le concept.

 

La machine était lancée, on rentrait enfin dans le concret : trouver une douchette WC existante pour s’en servir pour nos tests, trouver des cobayes, écrire nos questionnaires et tout préparer pour collecter le maximum d’informations. Du début à la fin de ces tests, nous étions encore employés à plein temps, en alternance, Kevin à Paris chez Microsoft et Victor à Béziers chez Suez Eau France. Du coup, les tests ont duré 5 mois et 45 personnes ont gentiment accepté d’être les cobayes pour nos douchettes WC. On vous entend déjà dire « la machine était lancée… et ils ont mis 5 mois pour faire leurs tests ?! ». C’est vrai qu’on y est allé plutôt tranquille au début. Mais le côté concret des tests n’est pas le seul aspect de la création d’entreprise. Il faut écrire un business plan ! Et là on n' a rien à raconter d’intéressant ou d’excitant, il faut le faire, étape par étape, et il n’y a pas de raccourci !

 

Une fois les tests finis et le business plan écrit, on était enfin « libérés » de nos obligations professionnelles : finie l’école, finie l’alternance, place à l’entrepreneuriat dans la douchette WC. Cette alternance, elle nous a permis d’obtenir 13 mois de chômage. 13 mois à bénéficier d’un super système de l’état qui permet aux jeunes de créer leur entreprise, à plein temps. C’est à ce moment-là que ça devient réel. Le chrono est lancé, on a 13 mois pour faire décoller l’avion. Il est maintenant impossible de répondre « je sais pas trop encore, je vais peut-être essayer de me faire embaucher » lorsque nos familles nous demandent nos plans après notre diplôme.

 

Au final on peut le dire, c’est pas un gros mot : nous sommes entrepreneurs, qui plus est dans la douchette WC, à haute pression. Et c’est pas trop que d’en parler de cette pression. Autant vous dire que quand vous vous lancez comme ça, le regard et l’avis de certaines personnes de votre entourage mettent autant de pression que dans nos douchettes WC.

 

Après les tests, et après s’être servi des apprentissages de ces derniers (et de l’étude de marché en général) pour décider d’une stratégie de commercialisation, on peut enfin faire tourner les moteurs et tirer sur le manche, en espérant faire décoller l’entreprise avant notre deadline. Notre objectif, c’est d’être prêts à vendre nos douchettes WC le plus vite possible (oui parce que ça suffit avec la métaphore de l’avion maintenant). D’abord il faut trouver des fournisseurs (de douchette, de robinet, de packaging,…).

 

Ensuite, il faut trouver un nom. Et comment ça se trouve, un nom ?

 

Contrairement à ce que l’on peut penser, ce nom n’était pas une priorité pour nous. On voulait quelque chose qui viendrait tout seul, qui sonnerait bien pour nos douchettes WC. Après avoir essayé de brainstormer plusieurs fois en vain, on s’est dit que ça viendrait quand ça voudrait. Encore une fois ici, on vous mentira pas en vous racontant une histoire parfaite sur comment on a trouvé le nom parfait. Le nom est simplement apparu dans l’esprit de Victor, et il a plu à l’équipe. VIVO a l’avantage d’être court, facile à retenir et d’avoir une connexion avec nos douchettes WC haute pression, puisque lorsqu’on le lit à l’envers, on obtient « Eau vive ».

 

Puis, il faut créer des supports (acheter un nom de domaine, créer un site : www.vivo-wc.com (disponible en version mobile), une brochure, une carte de visite,…). Puis il faut communiquer (faire des photos de nos produits, scénariser et réaliser une vidéo de présentation et d’installation,…). Enfin, il n’y a pas d’ « enfin ». Ça ne s’arrête jamais, et c’est ça qu’on aime.

 

Le feeling est bon, on a choisi la bonne voie (créer une entreprise) et la bonne idée (les douchettes WC haute pression). Maintenant y’a plus qu’à dérouler ce qu’on a appris à l’école… non ! C’est surprenant et fun à la fois mais la majorité de ce qu’on fait, on est obligé de l’apprendre en même temps. Comment créer un site mobile ? Comment être bien référencés sur Google ? Comment prendre de jolies photos de notre produit ? Telles sont les questions qui remplissent nos journées au moment où cet article est écrit. En parlant de ça, écrire un blog est aussi une première pour nous, mais on s’est dit qu’on ne pouvait pas résister à l'envie de vous faire monter dans le train, ça change de l’avion !

 

L’équipe VIVO

 

PS : retrouvez tous nos produits dans notre boutique !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Première douchette WC haute pression VIVO

February 8, 2017

1/1
Please reload

Posts Récents

November 2, 2017

February 28, 2017

Please reload